mercredi, septembre 21, 2011

Autobiographie d'une huitre.


Articlation du 3.05.10

Je doute que tu aies envie de savoir avec quoi on fait les nuggets de poulet. Je doute que tu aies envie de savoir que le poisson panné est fait avec tout les restes immondes de tout les poissons et que le colorant de la grenadine est fait avec des pucerons. Je doute que tu aies envie de savoir avec quoi est fait le coraya et qu'on a retrouvé des vers de terre dans la compositions des steak chez Mcdo. Je ne pense pas non plus qu'il soit utile de te donner les ingrédients de ton cher coca cola, ni du red bull, encore moins de la clope, et je doute que tu aies envie d'entrer dans la cuisine d'un Kebab. Inutile de te parlez des faritas (dont je ne citerais pas la marque), du fait que le lait c'est mauvais pour la santé, qu'il faut pas manger de graisses animales, que la viande crue ça fous le vers solitaire, qu'il faut faire attention à la vache folle, à la gripavière, que manger des œufs c'est mal et que le fast food rend obèse. Jvais pas dire non plus que le portable dans la poche peut rendre stérile, que passer trop de temps sur l'ordinateur peut causer des troubles de la vue et X problèmes de dos, que rester au soleil donne le cancer de la peau, qu'on meurt plus de la grippe que de la grippe porcine, que des gens chient dans l'eau où tu te trempes en été, que sur les plages il y a des seringues entre les mégots, que le chewing gum que tu craches élégamment par terre met 5ans à se dégrader, que la drogue c'est mal et que si tu veux avoir une super forme il faut passer ta putain de vie à bouffer du soja.

J'aime les cookies, surtout ceux aux chocolat. J'adore le chocolat. Je suis une buveuse, ce que j'aime par dessus tout ? La bière. Et le rhum. Quand je vais à Mcdo je prend toujours un burger avec du chicken dedans, jmen fous de la composition, moi j'adore ça. C'est pas que j'aime pas le steak haché hein, j'adore le steak haché (et j'adore parler de moi, alors vous en avez pour un petit bout de temps), je mange ma viande saignante, j'aime quand y a plein de jus dans mon assiette, surtout quand c'est du magret de canard, le magret de canard c'est super bon. Quand j'étais petite mon grand père me donnait un morceau de saucisse crue avant de faire griller, j'ai pris l'habitude, du coup j'aime bien la viande crue. Je suis super fan des pâtes, carbonara, bolognaise... J'adore. J'aime la pizza, mais j'aime pas vraiment Quick, à chaque fois que j'y vais jsuis déçue... J'aime les Kebabs, les paninis, et par dessus tout, j'adore manger chinois. Les nems, riz cantonné, soupe chinoise, porc au caramel, brochettes, raviolis, crevettes pannées... J'en oublie sûrement, mais je pourrais manger chinois tout les jours ! Par contre le japonais j'aime pas. En fait malgré mon amour de la viande crue, et du poisson cru, y a un truc qui me gène dans le goût des sushis. Le Japon je trouve ça sympa, je connais pas trop et tout, mais tout ce qui est japonais est assez loufoque, et comme je le suis moi même ça me plaît assez. Comme manga je regarde Nana, j'aime bien, sûrement parce que les personnages me plaisent (faut avouer que l'histoire est pas vraiment super super passionnante, malgré que le concept me plaise assez), ma préféré c'est Nana Osaki, peut être parce que depuis que je suis petite j'ai toujours voulu chanter dans un groupe (je chante pas extraordinairement bien, loin de là, mais c'est quelque chose qui m'a toujours plut et que j’essaierai de réaliser un jour, parce que je pense qu'il faut réaliser ses rêves tant qu'on en a les moyens.), j'aime aussi beaucoup le look punk, et dans ses tenues et ses comportements, Nana me rappelle un peu ma personnalité assez complexe, alors, oui, je crois que je peux dire que Nana est un des personnages auquel je m'identifie. J'ai commencer à écouter mon premier disque de "rock" grâce la série Buffy (surtout grâce à la femme de ménage du cabinet dentaire où travaillais ma mère qui était aussi une fan de Buffy et qui quand j'étais petite me refilais tout ses posters et me gravais les albums de la série). C'est grâce à cette série et à ce premier album que j'ai vraiment pu créer ma personnalité. Je pense que je peux dire que Buffy a changer ma vie, oui, mais vous me direz, quand on a 12 ans et moins, c'est pas difficile de s'endoctriner à l'héroïne (sans mauvais jeu de mot) de série. Je trouvais qu'elle me ressemblait (ou peut être que je voulais être elle) alors j'ai fini par en quelque sorte le devenir, et tout mes traits de caractères ont été travaillés (volontairement comme involontairement) pour être aussi forte qu'elle, en ayant prit plein la gueule étant gamine, il le fallait bien, je pense que c'est une des choses qui m'a poussé à me raccrocher à ce personnage: Buffy c'est la plus forte, et moi, je me suis toujours laissé faire, abusée. Et puis, quand je suis entrée dans le second chapitre de ma vie (une nouvelle maison, une nouvelle famille.), j'ai été au plus mal, et je pense que sans le génie de Joss je ne serais pas là pour déballer mes conneries aujourd'hui. Je regardais la série tout les jours, en VO, en VF, en lisant, en jouant, en faisant mes devoirs... Et quand je ne regardais pas, j'écoutais le CD. Aujourd'hui encore je reste une "fan" incontestée et j'écoute souvent les musiques, je mate certains épisodes, quand je vais pas bien, Buffy c'est ma petite bouée. Il parait que c'est ce qui m'a rendue "noire". Je ne crois pas être un sombre personnage, enfin, pas aussi sombre que ma génitrice veut bien le croire. Et c'est donc avant mon déménagement que je suis entrée dans l'univers du "rock", en gravissant petit à petit les échelons pour passer par le punk et arriver au métal. N'allez pas croire que j'écoute que ça, hein. J'aime bien le ska et la musique classique aussi (rien à voir).
C'est fou ce que j'ai l'impression de trop en dire et pas assez à la fois.
On peut dire que j'ai eu une enfance assez difficile, je me suis souvent raccroché aux premières mains qui se tendaient, et ça a toujours fini par me porter préjudice. Je fais pas vraiment confiance aux personnes autour de moi, et même si j'essaie très fort, je ne donne jamais ma confiance totale. La dernière personne à qui je l'ai accordée a juste détruit ma vie, et j'ai traversé une trèèèès longue période de dépression aiguë (dont Buffy m'a encore sorti comme de bien entendu).
Jsuis colérique. Très, je m'énerve tout le temps, souvent pour rien, du coup je dis des trucs que je pense pas forcément, et ça blesse les gens. Parfois c'est volontaire, parfois pas. Parait que je suis grande manipulatrice, je sais pas vraiment si c'est un compliment, mais je préfère le prendre comme tel. J'aime pas beaucoup de monde, je trouve beaucoup de propos ridicule, le premier étant (entre beaucoup d'autre) "je ne juge pas sans connaître". J'ai beaucoup de préjugés. Le fait que les gens me paraissent stupide influe beaucoup dans le regard que j'ai sur eux, et donc sur ma sociabilité. Beaucoup de gens veulent ma peau ou crachent sur mon dos, je suis une de ces filles qu'on aime bien quand on vient d'une autre planète ou quand on n'a pas encore eu de conversation intelligente avec elle. Si je pense que quelqu'un ne va me servir à rien, ne rien m'apporter, je l'éjecte. C'est pas cool, mais "c'est la vie."
J'attache beaucoup d’importance au matériel, donc si ma chambre brûlait, je sais vraiment pas si je sauverais mes coffret Buffy, ma collection de figurines, mes bouquins ou ma guitare en plus de mon réflex numérique. Chaque bijoux que je porte a sa signification, c'est rare de me voir avec un bijoux juste parce que "je le trouve joli", en général ce sont des bijoux qui ont de l’importance pour moi, qui ont une histoire et qui pour la plupart ne me quittent jamais (deux bagues, une claddagh, une autre avec un serpent, et une gourmette gravée Antigone à la main gauche, avant je portais toujours le même pendentif, mais un plus récent à beaucoup d'importance, alors même si ça a été difficile de me débarrasser de l'ancien, j'intercale les deux). Je suis bordélique, chacun des petits trucs qui sont dans ma chambre sont bordéliquement organisés, et si quelque chose bouge ou disparaît, je le verrais tout de suite, ne vous avisez donc pas de voler le moindre bout de papier qui pourrait traîner sur mon bureau ! Malgré ça, je suis assez méticuleuse, j'ai beaucoup de "tocs", de névroses, j'ai des réactions étranges et exagérées, et il m'est difficile de dire ce qui va m'énerver dans la seconde qui suit. J'aime beaucoup faire pleurer les filles, et remettre les gens à leur place. J'ai toujours raison, et je peux tenir encore et encore et encore quand je sais que j'ai raison, dans le cas (improbable) où j'aurais tors, je le reconnais, mais dès lors que j'ai la conviction de mes propos, ne vous attendez pas à me voir lâcher l'affaire.
Malgré ça jsuis pas une méchante fille. J'écoute les autres, et je les aide, c'est ce que je fais de mieux. Si vous êtes faible et que je ne vous persécute pas, attendez vous à ce que je me batte pour vous à la moindre occasion. Je suis toujours là, même pour des personnes à qui je n'ai parlé que deux ou trois fois. Oh mais vous savez, jsuis comme vous, moi aussi j'ai besoin de souffler de temps en temps ! J'avais jamais pleurer devant personne, puis un jours un type m'a fait pleurer, je sais pas si c'était pour mon bien ou juste pour me prendre dans ses bras. Depuis ce jour là, il doit bien y avoir 3 personnes devant lesquelles j'ai chialé.
Je déteste chialer. Je déteste le roquefort, je déteste l'hypocrisie, je déteste Marietruie, je déteste twilight, je déteste Justin bieber, je déteste qu'on me manque de respect, je déteste qu'on remette en doute mon intelligence. J'aime pas le maïs, j'aime pas les gâteaux au citron, j'aime pas le sirop de fraise (j'adore la grenadine), j'aime pas l'anis, je suis pas fan de la cannelle, j'aime pas la réglisse, je suis pas une partisante des glaces et encore moins des sorbets, mais je suis une abonnée aux Milk Shake de chez Espi. J'ai jamais pu blairer ma petite ville, j'ai toujours voulu me tirer, et pourtant on est bien ici (ici ne veut pas dire chez moi.), je déteste ma chambre, et surtout l’absence de fenêtre qui y règne. J'aime pas vraiment le soleil, j'adore la pluie, il pleut pas souvent ici. J'adore lire, je me considère comme une littéraire, j'aime la poésie, parce que souvent là où les gens disent que ça veut rien dire, je comprend. Baudelaire, je crois bien que c'est lui mon poète préféré. J'adore le bois, les poutres, les feux de cheminée, les forêts, les châteaux, les cathédrales, l'odeur des églises, l'odeur des livres neufs. J'aime tout ce qui sert à rien, j'aime les bougies, l'encens, les symboles, la mythologie, la religion. J'aime la photo, j'aime l'étranger, j'aime l’aventure, j'aime regarder des films, des séries, des walt disney. J'aime écrire des romans pour vous tenir avec moi jusqu'au bout. J'aime la musique, j'aime pas le sport, j'aime pas les fruits de mer, j'aime pas la bouffe libanaise, j'aime pas les araignées, j'aime pas les insectes, j'aime pas l'odeur de la clope froide, j'aime pas le sirop de menthe, 
j'aime pas les huîtres.


5 commentaires:

Rosiel a dit…

Et moi j'aime ton caractère... entier (c'est comme ça qu'on dit ? ^^')

Je n'ai pas vu les Nana en animés, mais j'ai la collection complète qui traine dans ma bibliothèque : ils sont géniaux à lire.

Pour Buffy, je pense les avoir quasi tous vus. Mes préférés restant ceux avec Spike et Drusilla, ce couple me passionne, me bouleverse... Bien plus que Roméo et sa bécasse de Juliette.

Et enfin je te comprends tout à fait sur le côté 'bordel organisé'. Ca peut paraitre le foutoir pour tout le monde, mais en fait chaque chose a sa place.

Rosiel a dit…

Aouch ! Remet toi bien ! Ca s'est bien passé ?

Ben surtout qu'il faut que ça reste occasionnel la boisson & compagnie. Ok de temps en temps, mais quand ça devient trop régulier, je ne marche plus du tout. Les vacances sont faites pour s'amuser mais y'a des limites.
De là à lui souhaiter qu'il n'ai plus d'ami... ouais quand même là ça craint XD

petite bourgeoise a dit…

Enchantée de faire si brièvement ta connaissance. Et bien heureuse de partager ta haine du sport et ton amour pour Buffy.

Rosiel a dit…

D'accord, je lierais ça :) J'ai été opéré aussi, mais j'avais 12 ans et j'en garde pas un grand souvenir >.<

XD oui je comprends tout à fait, mais en général les mecs aiment sortir et s'amuser, ça fait parti d'eux ^^' Mais il faut avoir des limites en tête, et en soirée c'est rarement le cas =/
Moi j'ai du mal a avancer dans mon histoire, je patauge... Je me dis que dans un ou deux chapitres ce sera fini et mis à la corbeille. C'est vraiment pas evident de raconter comme il faut des événements réels, retranscrire exactement ce qui s'est passé... J'dois pas être faite pour ça XD

Psylvia a dit…

Et entre temps ta chambre a une fenêtre, et bordel tu me manques, et Oscar m'a pas répondu je pense que je vais la commander puisque demain mon père me ramène ma CB. Faut que tu me files ton adresse pour s'envoyer des lettres qu'on pourra relire dans quelques années, parce que toi et moi on se ressemble pas mal. J'ai hâte d'être le 29 octobre, notre petite bande me manque bien qu'ici je n'ai pas à me plaindre. Oui, c'est le bordel ce message, oui c'est déstructuré, atomisé, dilué... mais tu me connais c'est parce que je sors ce qu'il y a dans ma tête tel quel, tu vois le beau bordel que je me trimbale. T'es une chouette fille Antigone (j'aime t'appeler comme ça de temps à autres) et contrairement à ce que laissait présager le passé, je t'estime beaucoup (parce que dire je t'aime me fait mal ces jours-ci, pourtant je n'en pense pas moins).
J'arrête mon pavé, j'ai hâte de te prendre dans mes bras, hâte de rire et de parler avec toi. Tellement hâte.
Et non tu n'es pas sombre, mais rappelle toi la réactions de ta mère quand tu regardais Darla.. Alors non, t'es pleine de vie, de qualités et de défauts. Mais tu es honnête, et moi j'adore ça chez toi. T'es là, t'es pas celle qui baisse les bras. Bref tu vois il est tôt ou tard, tout dépend le point de vue, je dors plus, mange n'importe comment, je suis devenue un peu plus froide avec les gens, et souvent je sombre. Mais pourtant, en pensant à toi, à vous, mes amis (j'aurais pas cru en avoir de si précieux un jour) le courage revient. Alors voilà, je vais te laisser, te souhaiter du bonheur en pagaille parce que les merdes ça suffit. je te souhaite de rencontrer des gens merveilleux, de découvrir des putains de films, et de garder de bons souvenirs de tout. Parce qu'au seuil de la mort, c'est les seuls trucs qui devraient rester de notre vie.
Je t'embrasse, tendrement, et te dis à très bientôt. Je veux pas m'éloigner de toi, de vous, je veux pas te perdre comme j'ai fait l'erreur de le faire autrefois.
Doux rêves darling.

Et appelle moi Psylvia.